/>
Gyslaine Vial - AXEZEN
Formatrice Enseignante Agréée
Massage des 5 continents & LHL
06.83.17.61.35

J'aime la nourriture, les odeurs, les couleurs, je suis gourmande et j'ai vraiment plaisir à manger sain.

« Pour Steiner, toute matière est de la lumière condensée, ramassée, concentrée. On peut déjà bien utiliser cela comme point de départ pour comprendre la nutrition par la lumière. » Michael Werner

Dimanche dernier, j'ai pu expérimenter l'activation de mon ADN pranique grâce à Alice Bruyant, pranique depuis 17 mois.
Sa présence ainsi que celle de tous les autres participants m'ont permis d'accéder à encore plus de connaissances quant aux capacités de mon corps, ce véhicule incroyable aux potentiels infinis.

Cette journée a été bénéfique sur plusieurs plans :
- vivre cette expérience en compagnie de mon chéri et d'amis proches afin de pouvoir ensuite partager sur nos expériences, et entretenir notre motivation mutuellement
- mieux comprendre les processus autour des croyances concernant la nourriture
- faire un lien entre les différents enseignements que j'étudie avec les russes Grégory Grabovoï et Arkady Petrov, Access Consciousness et autres pratiques quantique et chamanique.

Enfant j'étais désignée comme difficile, dans le sens où je n'avais pas d'appétit. Je me souviens avoir pris des stimulateurs du style sirop goût menthe et gelées goût fruits rouges ou chocolat afin de m'ouvrir l'appétit.
C'est étonnant comme j'en ai encore le goût et la texture dans la bouche !
Je passais mon temps libre à jouer dans la nature avec la terre, l'eau du ruisseau et les plantes, à me promener et à observer les insectes et les animaux.
Je comprends avec le recul que nous avons tous cet ADN pranique à la naissance, mais que nous endormons nos capteurs pranique avec la croyance collective que la nourriture est indispensable pour vivre.

Mon cheminement depuis une dizaine d'années m'a donc amené aujourd'hui à suivre la voie pranique. Je savoure pour l'instant cette première expérience.
Je ne sais pas ce que sera fait demain, ce que je sais c'est que depuis dimanche j'en suis à ma troisième journée d'expérimentation !
Je ne me nourris plus d'aliments solides, uniquement sous forme liquides.
Donc vive les tisanes, thés, jus de fruits, et jus de légumes, je suis sur la voie pranique dite Liquidienne :)

Il est possible aussi de vivre d'amour et d'eau fraîche, cependant je ne me sens pas encore capable de passer ce cap même si l'amour est bien présent dans ma vie !

Cette étape pranique est assez facile pour moi car j'ai déjà vécu des transformations dans ma façon de m'alimenter depuis quelques années. En passant par le bio, le plus souvent par le biais de l'Amap (association pour le maintien de l'agriculture paysanne (ou de proximité) et une nourriture dite vivante, je suis devenue végétarienne progressivement, en éliminant de mes menus la viande rouge, l'agneau, le porc et ensuite les volailles puis le poisson.
En fait je n'ai jamais vraiment beaucoup mangé de viande malgré notre culture française de bons plats régionaux.
La souffrance animale m'est toujours insupportable aujourd'hui.
Ce fut une étape facile, malgré les interrogations et les projections des peurs de mon entourage sur les carences éventuelles.
La plupart du temps je mange pour camoufler une émotion (tablette de chocolat par exemple).

J'ai pratiqué également des jeûnes (le plus long a duré 12 jours), des jeûnes intermittents, où je me suis aperçue que mon énergie était décuplée, que mon corps délesté de nourriture à digérer était plus léger, que mon esprit était plus clair et créatif. Je perdais donc du poids, néanmoins je n'avais pas encore cette dimension spirituelle au-delà de la santé physique. 

Il existe une différence entre le jeûne détox avec aucune entrée d'énergie et le prânisme avec une entrée permanente d'énergie invisible le Qi (chinois) ou prâna (indien). 

4 critères entrent en jeu pour valider l'état pranique :
- le poids est stabilisé, voire même une reprise de poids si on le souhaite
- le temps de sommeil est divisé par 2
- un gain d'énergie vitale, on est branché en permanence à l'énergie universelle
- le corps reste chaud, et ce critère m'intéresse plus particulièrement ;)

Aujourd'hui grâce à la mise à jour de mon ADN pranique, des exercices de méditation, de respiration et d'activation quantique catalysés par Alice, je vis comme une nouvelle naissance.
Le pur sentiment d'Être de lumière, quand il est profondément goûté et savouré, nourrit tous nos besoins : mental, spirituel, émotionnel et physique.

Je me sens amenée à vivre l'expérience Nirahara des 21 jours que propose Alice en accompagnement. 
Il me semble important d'avoir un soutien. Son suivi est sur 3 semaines et chaque semaine correspond à une étape :
- détox et effacement des mémoires cellulaires au niveau physique
- effacement des mémoires émotionnelles familiales, de vies antérieures, instinctives et du champ quantique notamment la croyance qu'il faut manger pour vivre, sinon c'est la mort
- installation et vérification du processus pranique

Je programme au printemps 2020 mon changement de carburant.

J'en suis encore au stade de préparation, je vais manger à nouveau des aliments solides pour cette fin d'année (qui au passage ne contiennent que 1% d'énergie lumière).
Et d'avance j'enlève toute culpabilité pour tous les yoyos de reprise d'alimentation, sans jugement, et en conscience.

Gyslaine
Avec joie, amour et lumière

#prana #activationpranique #temoignage #pranique #lumiere #energie #developpementpersonnel #etresoi
 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion